Construction du mur

Avant de commencer la construction de la maquette de la cathédrale, il m’a semblé utile que chacun·e puisse se rendre compte de la difficulté de construire un mur. Oui, un simple mur fait de briques. Et encore, des briques pas toute fines, donc un travail plus facile a priori.

On a fait ça sur le plateau de ma remorque. Voici quelques photos de l’ambiance de construction. On notera que les filles se sont beaucoup plus impliquées que les garçons 😀

Comme je n’avais préparé que 2 truelles, la suite du mortier a été préparée à la main; c’est ce qu’on appelle « mettre la main à la pâte ».

Et voici le mur « terminé ». Enfin, je veux dire par là qu’on est arrivé à la fin de l’horaire de la réunion. On a pu comparer le mur à ceux réalisés par l’architecte Numérobis dans Astérix et Cléopâtre 😁😂🤣

Evidemment, cela n’a pas tenu au transport pour ranger la remorque. D’abord puisque le « mur » a été basculé à la main (pour éviter que les briques risquent de tomber en-dehors de la remorque…). Et puis pour se rendre compte que rien ne tient dès le second étage déjà… aïe, aïe, aïe

Bref, un très bon moment pour découvrir qu’édifier un mur n’est pas chose facile, surtout quand on sait qu’il s’agissait de pierres beaucoup plus grosses et lourdes pour une cathédrale. On fera mieux pour notre maquette 😋😎

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.