Cathédrale – les piliers

C’est bien beau de montrer les plans, encore faut-il réaliser les pièces. Voici tout d’abord un accessoire que j’ai dû réaliser dans le but de me permettre d’utiliser ma scie à format pour réaliser de toutes petites pièces.

Ici on voit une baguette et quelques pièces déjà découpées. Le crayon vertical le long de la butée est là pour tenir la brique et éviter qu’elle ne se casse et s’envole quelque part dans l’atelier…

Pour commencer, je pars d’une planche en hêtre brut massif, dont je découpe un morceau d’un mètre (sinon ma scie ne peut assurer correctement la coupe). On voit ici la planche de base sous la scie sauteuse et le morceau découpé.

La prochaine étape consiste à redresser le champ afin d’obtenir un équerrage parfait. Je réalise cette tâche avec ma dégauchisseuse; les deux photos montrent la machine avec la pièce et le résultat avec une équerre de référence.

Ne disposant pas de matériel professionnel, je ne peux scier cette planche dans sa largeur (ou plutôt hauteur sur la photo précédente); ma lame ne dépasse que de 80mm environ et même avec deux passages (un sur chaque champ), je suis encore loin des 250mm de largeur… Je suis donc obligé de passer par la raboteuse et ramener la planche à 20mm d’épaisseur. On voit le résultat de la planche rabotée (dessus) par rapport à la planche de base (dessous)

Il est maintenant possible d’utiliser une défonceuse avec une fraise spécialement acquise pour cette opération (en fait les plans ont été établis sur cet accessoire que je savais pouvoir trouver dans un magasin).

La première photo montre le système de calage et la défonceuse avec sa fraise orange, la seconde le résultat

L’aspect un peu brûlé vient du fait que je ne suis pas allé assez vite.

Je peux maintenant retourner à ma scie à format et découper la planche pour obtenir une « baguette » avec le profil ci-dessus.

Il ne reste maintenant « plus qu’à » découper les petites briques, sur 1 cm d’épaisseur, avec l’accessoire montré en première photo de cet article. Dans la foulée, j’avais réalisé les pièces de support sur lesquels les briques devront être collées. En voici le résultat :

Environ 1100 briques en demi rond (selon le profil montré plus haut) et 280 briques en quart de rond, plus difficiles à réaliser)

D’ailleurs, il n’est pas inutile de montrer comment j’ai dû procéder pour couper les briques en quart de rond; parce que je pars d’une baguette qui ne fait que 2cm de largeur pour en produire une de 1cm et je n’avais pas envie de frotter mes doigts à la lame… J’ai utilisé des chutes de bois pour tenir la baguette, comme ceci :

Et pour les amoureux des détails, voici deux illustrations avec les cotes des pièces en demi rond et quart de rond. Je les ai créées dans le logiciel FreeCAD et elles ont servi de base aux plans de toute la cathédrale.

Le profil demi-rond
et, logiquement, le profil quart de rond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.