Cathédrale – les piliers

C’est bien beau de montrer les plans, encore faut-il réaliser les pièces. Voici tout d’abord un accessoire que j’ai dû réaliser dans le but de me permettre d’utiliser ma scie à format pour réaliser de toutes petites pièces.

Ici on voit une baguette et quelques pièces déjà découpées. Le crayon vertical le long de la butée est là pour tenir la brique et éviter qu’elle ne se casse et s’envole quelque part dans l’atelier…

Pour commencer, je pars d’une planche en hêtre brut massif, dont je découpe un morceau d’un mètre (sinon ma scie ne peut assurer correctement la coupe). On voit ici la planche de base sous la scie sauteuse et le morceau découpé.

La prochaine étape consiste à redresser le champ afin d’obtenir un équerrage parfait. Je réalise cette tâche avec ma dégauchisseuse; les deux photos montrent la machine avec la pièce et le résultat avec une équerre de référence.

Ne disposant pas de matériel professionnel, je ne peux scier cette planche dans sa largeur (ou plutôt hauteur sur la photo précédente); ma lame ne dépasse que de 80mm environ et même avec deux passages (un sur chaque champ), je suis encore loin des 250mm de largeur… Je suis donc obligé de passer par la raboteuse et ramener la planche à 20mm d’épaisseur. On voit le résultat de la planche rabotée (dessus) par rapport à la planche de base (dessous)

Il est maintenant possible d’utiliser une défonceuse avec une fraise spécialement acquise pour cette opération (en fait les plans ont été établis sur cet accessoire que je savais pouvoir trouver dans un magasin).

La première photo montre le système de calage et la défonceuse avec sa fraise orange, la seconde le résultat

L’aspect un peu brûlé vient du fait que je ne suis pas allé assez vite.

Je peux maintenant retourner à ma scie à format et découper la planche pour obtenir une “baguette” avec le profil ci-dessus.

Il ne reste maintenant “plus qu’à” découper les petites briques, sur 1 cm d’épaisseur, avec l’accessoire montré en première photo de cet article. Dans la foulée, j’avais réalisé les pièces de support sur lesquels les briques devront être collées. En voici le résultat :

Environ 1100 briques en demi rond (selon le profil montré plus haut) et 280 briques en quart de rond, plus difficiles à réaliser)

D’ailleurs, il n’est pas inutile de montrer comment j’ai dû procéder pour couper les briques en quart de rond; parce que je pars d’une baguette qui ne fait que 2cm de largeur pour en produire une de 1cm et je n’avais pas envie de frotter mes doigts à la lame… J’ai utilisé des chutes de bois pour tenir la baguette, comme ceci :

Et pour les amoureux des détails, voici deux illustrations avec les cotes des pièces en demi rond et quart de rond. Je les ai créées dans le logiciel FreeCAD et elles ont servi de base aux plans de toute la cathédrale.

Le profil demi-rond
et, logiquement, le profil quart de rond

Construction du mur

Avant de commencer la construction de la maquette de la cathédrale, il m’a semblé utile que chacun·e puisse se rendre compte de la difficulté de construire un mur. Oui, un simple mur fait de briques. Et encore, des briques pas toute fines, donc un travail plus facile a priori.

On a fait ça sur le plateau de ma remorque. Voici quelques photos de l’ambiance de construction. On notera que les filles se sont beaucoup plus impliquées que les garçons 😀

Comme je n’avais préparé que 2 truelles, la suite du mortier a été préparée à la main; c’est ce qu’on appelle “mettre la main à la pâte”.

Et voici le mur “terminé”. Enfin, je veux dire par là qu’on est arrivé à la fin de l’horaire de la réunion. On a pu comparer le mur à ceux réalisés par l’architecte Numérobis dans Astérix et Cléopâtre 😁😂🤣

Evidemment, cela n’a pas tenu au transport pour ranger la remorque. D’abord puisque le “mur” a été basculé à la main (pour éviter que les briques risquent de tomber en-dehors de la remorque…). Et puis pour se rendre compte que rien ne tient dès le second étage déjà… aïe, aïe, aïe

Bref, un très bon moment pour découvrir qu’édifier un mur n’est pas chose facile, surtout quand on sait qu’il s’agissait de pierres beaucoup plus grosses et lourdes pour une cathédrale. On fera mieux pour notre maquette 😋😎

Reprise CE jeudi 27 août

Le camp est à peine terminé que nous reprenons déjà nos activités. Nous avons fait l’effort de rédiger un plan de protection et les dispositions sont prises pour assurer que tout se déroule au mieux dans l’intérêt de toutes et tous.

Sans vouloir spoiler le contenu de la lettre de nouvelles, nous vous remercions de noter que les parents (et les jeunes) sont invités à participer à une réunion de présentation de notre programme et des mesures sanitaires de notre plan de protection.

Ce sera le jeudi 1er octobre, à 19h, au centre paroissial protestant de Bernex-Confignon, Chemin de Sur-Beauvent 20. Cette réunion ne devrait pas durer plus longtemps qu’une heure. Nous vous y attendons nombreux.

Dans l’attente, nous vous souhaitons une bonne lecture de ces documents et restons à disposition pour toute question, suggestion, …

Tignass’ et COVID

La recherche d’articles sur les sites principaux concernant le COVID-19 (DIP, conseil d’état genevois, OFSP et les églises catholique et protestante) a permis la rédaction d’un plan de protection spécifique à Tignass’.

En fait il s’agit de retrouver les règles principales et leur application concrète à Tignass’. Ce document peut changer au gré des nouvelles recommandations et restrictions des différents offices mentionnés plus haut.

Vous trouvez ici la version au 24 août 2020. Des décisions sont encore attendues de nos églises en particulier, pouvant amener des changements rapidement. Nous vous en informerons, bien entendu.

13 !

Encore un nombre magique plein de surprises pour beaucoup de personnes. A la fois au centre de nombreuses superstitions, il est aussi considéré comme le troisième nombre premier chanceux selon Wikipedia !

Pour Tignass’, en ce 2 juillet 2020, c’est le nombre d’inscriptions au camp de la fin d’été. Et c’est absolument une excellente nouvelle qui me réjouit beaucoup, et je sais que je ne suis pas le seul.

Je sais aussi qu’il reste quelques places, alors n’hésite plus à découvrir le thème du camp et à t’inscrire.

Je te souhaite plein de plaisir dans ce camp qui sera, comme tous les précédents, un vrai succès.

MERCI

MERCI pour cette dernière rencontre de l’année, enfin vécue autrement qu’au-travers d’écrans remplis de vignettes. Il y avait de la joie bien visible sur tous les visages, joie de se retrouver, joie de vivre un moment différent, … bref que du bonheur.

Et voici juste quelques photos pour montrer comment nous avons vécu ce moment en respectant autant que possible les règles de distanciation et, ce qui ne se voit pas sur les photos, de nombreux passages par le lavage des mains au robinet.

Voici comment nous avions organisé le goûter

La partie partages, très instructive sur le déroulement en classes 😀 ! mais aussi une prolongation de discussions durant les réunions virtuelles (p.ex. qui a intérêt à ce que Jésus meure ?)

instants ponctués de jeux où on s’est bien marré

dans la dynamique, certes, mais aussi dans les réponses entendues 😁😂

Enfin la préparation du repas (de magnifiques plats) et la disposition des tables, telle que les jeunes l’ont proposée

Encore un immense MERCI pour ce moment de bonheur partagé entre toutes et tous.

N’oublie pas le camp si tu ne t’es pas encore inscrit·e et la rentrée est déjà fixée au jeudi 27 août, dans la semaine de la reprise. Un fabuleux programme qui nous attend, je peux déjà te le dire.

Dernières infos…

Nous approchons de notre dernière rencontre de l’année scolaire. Nous aurons enfin la possibilité de nous rencontrer “en vrai”, autrement que par le biais d’outils virtuels.

Les informations sont disponibles dans l’agenda du site, notamment sur ce rendez-vous, mais il nous a paru utile de publier une lettre d’information récapitulant :

  • la rencontre du 11 juin, qui se prolonge jusqu’à 21h
  • le camp pour lequel il reste quelques places encore (mais elles sont comptées)
  • la rentrée du mois d’août

Nous vous souhaitons un excellent été au vu des circonstances actuelles, avec de beaux projets.

Evénement de fin d’année

Nous avons reçu l’autorisation de nous rencontrer en mode présentiel, enfin, sans problème de WiFi, de connexion interrompue, de micros à éteindre, … C’est vraiment une bonne nouvelle.

Ce sera le jeudi 11 juin, comme indiqué dans l’agenda.

Nous savons qu’il y a des règles d’hygiène à respecter, en particulier concernant les mains. Nous réfléchissons à la meilleure façon d’intégrer ces gestes de sécurité dans cette activité.

Il y aura un repas pendant cette réunion. Nous l’envisageons de type “canadien”, où les plats sont posés sur une table et chacun·e choisit ce qui lui plait. Nous veillerons à assurer la sécurité sanitaire, p.ex. avec le lavage des mains avant et après le repas. Toutefois il ne faudrait pas que l’un·e ou l’autre des jeunes ne participe pas – que ce soit par décision personnelle ou celle de ses parents – par crainte d’être contaminé·e, ce serait vraiment trop triste.

Nous sommes intéressés à connaître votre avis à ce sujet, comment vous voyez les choses. Nous vous proposons de commenter cet article avec vos conseils, remarques, … dans l’idée d’assurer un climat de confiance pour tous les participants, et les parents bien entendu.

Encore en mode virtuel…

Nous avons appris hier la bonne nouvelle d’une libération des cérémonies religieuses dès le 28 mai. L’église protestante s’aligne sur cette date et j’imagine que l’église catholique aussi.

Au-delà d’un certain nombre de contraintes (pas de chant, pas d’apéro en fin de célébration, respect des distances sociales quitte à laisser du monde dehors, …) il faut bien comprendre que cette libération ne concerne que ce domaine seulement.

Concrètement, cela signifie que tout le reste (toutes les activités de groupe notamment) demeure sous le coup des mesures en vigueur depuis le 16 mars. Nous en saurons plus le 27 mai prochain (échéance 3 du déconfinement pour le 8 juin).

Ainsi la réunion du 4 juin restera virtuelle et nous gardons très fort l’espoir de pouvoir organiser une dernière réunion le 11 juin, en mode présentiel cette fois. J’ai demandé à bloquer la grande salle polyvalente (notre salle habituelle est trop petite puisqu’il faut compter 4 m2 par personne assise); évidemment sous réserve que cela soit possible.

Nous vous informerons lorsque nous aurons tous les éléments.

Vidéo disponible

Dans une semaine nous nous retrouvons pour discuter d’un thème assez sensible, à savoir “comment peux-tu soutenir que Dieu est bon ?”

As-tu une réponse toute faite à nous proposer ? En tous les cas, je pense qu’il est utile de découvrir ce que ce pasteur propose.

A nouveau tu découvriras 3 séquences de 5 minutes. Le questionnaire sera publié au début de la semaine prochaine, mais cela vaut la peine de plonger dans ces propositions afin de te faire ta propre opinion.

La vidéo est disponible ici.